Rechercher ma formation
 
choisir un domaine :
formations :
ou saisir un mot-clé :
Uniquement les formations
éligibles au CPF

Financements de votre formation en Région Centre Val de Loire

Le financement des parcours dépend de la situation du futur stagiaire, salarié ou demandeur d'emploi.

 

Les salariés des entreprises privées et publiques peuvent se former dans le cadre du plan de formation, d'un CIF, du CPF, de la période de professionnalisation.

 

Les demandeurs d'emploi, jeunes (16 à 25 ans) ou adultes peuvent suivre une formation dans le cadre du CPF, du CIF, d'un contrat de professionnalisation, d'une POE ou dans le cadre d'actions financées par Pôle Emploi, le Conseil régional Centre-Val de Loire ou les fonds européens.

 

Le compte personnel de formation (CPF) est une nouvelle modalité d’accès à la formation créée par la loi du 5 mars 2014 relative à la formation professionnelle, à l’emploi et à la démocratie sociale.

 

Le compte personnel de formation est ouvert pour toute personne âgée d’au moins seize ans, en emploi, à la recherche d’un emploi, ou accompagnée dans un projet d’orientation et d’insertion professionnelle.

 

 

 

Compte personnel de formation

Le compte personnel de formation (CPF) est une nouvelle modalité d’accès à la formation créée par la loi du 5 mars 2014 relative à la formation professionnelle, à l’emploi et à la démocratie sociale.   Le compte personnel de formation est ouvert pour toute personne âgée d’au moins seize ans, en emploi, à la recherche d’un emploi, ou accompagnée dans un projet d’orientation et d’insertion professionnelle.   Les formations éligibles au CPF sont inscrites sur des listes accessibles aux salariés et aux demandeurs d'emploi.   Les formations éligibles au compte personnel de formation permettent : d'acquérir une qualification (un diplôme, une certification, un certificat de qualification professionnelle - CQP, un titre professionnel, une habilitation) d'acquérir les connaissances de bases (socle de connaissances et de compétences) d'être accompagné pour la validation des acquis de l'expérience (VAE). Chaque salarié ou demandeur d'emploi peut ouvrir son compte et accéder aux listes des formations personnalisées. Pour en savoir plus : www.moncompteformation.gouv.fr            
[ en savoir + ]
 

Congé individuel de formation

Tout salarié peut accéder à un congé individuel de formation, quels que soient l’effectif de l’entreprise et la nature de son contrat de travail. Il permet à tout travailleur de suivre à son initiative et à titre individuel, au cours de sa vie professionnelle, des actions de formation pour se qualifier, évoluer ou se reconvertir indépendamment de sa participation aux actions de formation comprises dans le plan de formation de l’entreprise. Le salarié peut aussi utiliser le CIF pour préparer et passer un examen.      Conditions d’ancienneté nécessaires : 24 mois consécutifs ou non en tant que salarié dont 12 mois dans l’entreprise pour les salariés en CDI. Pour les salariés en CDD, les conditions sont de 24 mois consécutifs ou non au cours des cinq dernières années dont 4 mois en CDD dans les 12 derniers mois.   Un demandeur d'emploi peut accéder au CIF s'il justifie d'une activité salariée de 24 mois (consécutifs ou non) au cours des 5 dernières années, dont 4 mois (consécutifs ou non) en CDD dans les 12 derniers mois.   En savoir +
[ en savoir + ]
     

Plan de formation

A l’initiative de l’employeur, le plan de formation a pour objet la formation des salariés. Il rassemble l’ensemble des actions de formation définies dans le cadre de la politique de gestion du personnel de l’entreprise. Il peut également prévoir des actions de bilans de compétences et de validation des acquis de l’expérience et proposer des formations qui participent à la lutte contre l’illettrisme.   En savoir +
[ en savoir + ]
 

Contrat de professionnalisation

Le contrat de professionnalisation s’adresse aux jeunes âgés de 16 à 25 ans révolus, aux demandeurs d’emploi âgés de plus de 26 ans. Son objectif est de leur permettre d’acquérir une qualification professionnelle ou de compléter leur formation initiale par une qualification complémentaire en vue d’accéder à un poste déterminé dans l’entreprise.   Bénéficiaires Jeunes âgés de 16 à 25 ans Demandeurs d’emploi âgés de 26 ans et plus Bénéficiaires du revenu de solidarité active (RSA), de l'allocation de solidarité spécifique (ASS) ou de l'allocation aux adultes handicapés (AAH)  Personnes ayant bénéficié d’un contrat aidé Employeurs   Tous les employeurs assujettis au financement de la formation professionnelle continue, à l’exception de l’État, des collectivités territoriales et de leurs établissements publics à caractère administratif. Les établissements publics industriels et commerciaux peuvent conclure des contrats de professionnalisation.   Aides à l'embauche   Les employeurs de salariés en contrat de professionnalisation peuvent bénéficier, selon les cas, d’un certain nombre d’aides financières : Exonération des cotisations patronales d’assurances sociales (assurance maladie, maternité, invalidité, vieillesse-décès) et d’allocations familiales lorsque le salarié est âgé de 45 ans et plus ; Exonération spécifique pour certains groupements d’employeurs (GEIQ).  Une aide pour les entreprises de plus de 250 salariés employant plus de 4% d’alternants Une aide de 2000 € est versée à toutes les entreprises à l’embauche d’un demandeur d’emploi âgé de 45 ans et plus en contrat de professionnalisation ; Aide forfaitaire attribuée à l’employeur par Pôle emploi pour l’embauche d’un demandeur d’emploi de 26 ans et plus ; Aide pour l’accompagnement personnalisé vers l’emploi dans les GEIQ ; Des aides sont également prévues afin d’inciter les entreprises à recruter des personnes handicapées en contrat de professionnalisation.   L’accueil d’un salarié en contrat de professionnalisation est possible au sein de plusieurs entreprises (dans la limite de la moitié du temps de formation prévue en entreprise).    En savoir +
[ en savoir + ]
     

Période de professionnalisation

La période de professionnalisation a pour objet de favoriser, par des actions de formation alternant enseignements théoriques et pratiques, le maintien dans l’emploi des salariés. Elle permet d'acquérir une qualification professionnelle ou de participer à une action de formation.   La durée minimale de la formation est fixée à 70 heures, réparties sur une période maximale de 12 mois calendaires.   Les périodes de professionnalisation peuvent abonder le compte personnel de formation du salarié créé par la loi du 5 mars 2014.   En savoir +
[ en savoir + ]
 

Financements publics

  Pôle Emploi     La Préparation opérationnelle à l’emploi (individuelle ou collective) vise à former les demandeurs d’emploi aux compétences professionnelles nécessaires à l’exercice d’un emploi. La formation se déroule sur une durée maximum de 400 heures, en entreprise et/ou en centre de formation.  De manière conjoncturelle, Pôle Emploi propose également aux demandeurs d’emploi des actions en fonction des besoins recensés sur les territoires et des métiers en tension.     Conseil régional     Les demandeurs d’emploi et les jeunes peuvent bénéficier d’une prise en charge de leur formation par le Conseil régional du Centre - Val de Loire dans le cadre du Programme régional de formation. En savoir +     Financements européens   S’agissant de la programmation 2014-2020 en France, la gestion du Fonds Social Européen (FSE) et de l’Initiative pour l'emploi des jeunes (IEJ) est partagée entre les Régions (35% des crédits) et l’Etat (65%).       Le Fonds Social Européen (FSE)    En région Centre-Val de Loire, le FSE intervient : en faveur de l’emploi et de l’inclusion pour soutenir la formation professionnelle, l’apprentissage et l’orientation tout au long de la vie.   L’Initiative pour l'emploi des jeunes (IEJ)   La programmation 2014-2020 est marquée par l’arrivée de l’IEJ. Ce fonds est dédié aux actions qui visent à aider les jeunes, sans emploi, qui ne suivent ni études, ni formation (désignés par l’acronyme anglais «NEET» « neither education, employment or training »), à trouver un emploi et/ou à accéder à une formation. Seules les régions et/ou départements où le taux de chômage des jeunes est supérieur à 25 % sont éligibles à l’IEJ.       Erasmus+ , Mobilité Formation professionnelle Accroître la mobilité des apprenants de la formation professionnelle est un enjeu fort du programme Erasmus +  à l'horizon 2020. Les enseignants et personnels des organismes de formation professionnelle sont également encouragés à participer à une activité de mobilité en Europe dans le cadre d'une mission d'enseignement ou d'une période de formation. Les actions financées visent l'acquisition et le partage de connaissances et de savoir-faire participent à l'amélioration des systèmes d'enseignement et de formation, ainsi qu'au développement professionnel, tout en renforçant les coopérations entre établissements et entreprises.       
[ en savoir + ]